En tant qu'artisan, l'armurier ne fabrique pas une arme à lui seul. Selon les pièces et les parties de l'arme, les savoirs et technologies à mettre en oeuvre sont différents.

La fabrication est toujours un travail d'équipe. L'artisan qui travaille le canon ou le dispositif central amovible d'un fusil et qui implique des pièces dont la fabrication est complexe n'est pas le même que l'artisan qui va oeuvrer à la construction de la crosse en bois.

Cependant tous sont armuriers : armurier bois, armurier fer, graveur, décorateur bois, garnisseur. Quelle que soit la pièce à élaborer, le travail de l'armurier exige une extrême précision des gestes.

La partie esthétique de l'arme n'est pas moins importante. L'armurier est donc aussi décorateur : graveur sur bois ou sur métal, opérations où la créativité n'est pas à négliger en raison des motivations de la clientèle (chasseurs, tireurs sportifs ou collectionneurs).

Les horaires de travail sont en général réguliers. Les qualités premières de l'armurier, quelle que soit sa spécialité, restent la précision et la minutie des gestes techniques.

La police, la gendarmerie et l'armée recrutent également des armuriers. 


Vous êtes artisan arrmurier, ne restez pas seul : en rejoignant la CNAMS, vous rejoignez un réseau d'artisans des métiers de service, de la fabrication et des métiers d'art. 

N'hésitez pas à nous contacter.