Le mot du Président


Chères collègues, chers collègues,

Lorsque les organisations patronales représentatives des métiers de service et de fabrication de l’artisanat ont fait le choix de m’élire au poste de Président national de la CNAMS, elles ont décidé de me confier une responsabilité majeure, celle d’être en première ligne pour soutenir et promouvoir nos entreprises artisanales dans la diversité de leurs métiers et de leurs savoir-faire.

Chaque jour, aux côtés des élus nationaux, régionaux et départementaux de la CNAMS, je m’efforce d’être à la hauteur de cette tâche en protégeant avec conviction et énergie les intérêts ainsi que les valeurs de toutes les entreprises que nous représentons.

Les entreprises artisanales des métiers de service et de fabrication sont, et doivent rester, une source de richesse extraordinaire pour notre pays. Elles renferment de formidables savoir-faire qui leur permettent d’être un acteur de premier plan du développement économique et social des territoires. Elles jouent également un rôle central en matière d’emploi en favorisant notamment l’insertion de milliers de jeunes sur le marché du travail. Grâce à leur proximité avec tous les citoyens, elles constituent face à la mondialisation un pilier essentiel de notre identité et de la préservation du lien social en France.
Malgré tous ces atouts, parmi les entreprises que nous représentons, beaucoup trop sont aujourd’hui en danger.

Face à cette situation, je me refuse à tout angélisme ou pessimisme. La tentation du pessimisme est pourtant grande lorsque que l’on constate les difficultés qui s’accumulent. Néanmoins, j’ai la conviction que les métiers de service et de fabrication portent en eux toutes les ressources nécessaires pour surmonter les difficultés actuelles. Pour cela, ils ont besoin d’être reconnus à leur juste valeur et de bénéficier d’un cadre fiscal et réglementaire qui valorise leur travail et qui n’entrave pas leur développement.

C’est pourquoi, la CNAMS est plus que jamais mobilisée pour obtenir des pouvoirs publics une fiscalité équilibrée ainsi qu’une législation plus équitable. Elle est aussi déterminée à jouer tout son rôle pour défendre l’esprit d’entreprendre et la créativité de nos entreprises. Dans ce but, je suis résolu à poursuivre le développement de la CNAMS. Cela passe par des services toujours plus performants, mais également par l’augmentation du nombre d’adhérents et de notre influence. En effet, c’est seulement dans l’union, le partage et le combat collectif que nous défendrons aux mieux les entreprises artisanales.

Soyez assuré que la CNAMS remplira pleinement sa mission pour préparer l’avenir et offrir aux artisans des métiers de service et de fabrication les conditions du développement qu’ils méritent !

Pierre Martin,
Président national


Accueil
Confédération Nationale
de l'Artisanat des Métiers
de Service et de Fabrication